Plante Médicinale laxative utilisée lors de constipation ou de troubles digestifs, se présente souvent sous forme de jus.

Noms
Nom français: Agave
Nom latin: Agave americana
Nom anglais: agave
Nom allemand: Agaven
Nom italien: agave
Nom portugais: agave

Agave bio

Agave bio

Famille
Agavacées

Parties utilisées
Sève (sève d’agave)

Constituants
– Fructanes de l’agave (aurait un effet préventif contre le diabète ou l’ostéoporose)
– Saponines stéroïdales
– Vitamine pro-A
– Vitamines B
– Vitamine C
– Vitamine D
– Vitamine K

Effets de l’agave
Laxatif, émollient, aurait un effet préventif contre le diabète et l’ostéoporose (selon une étude parue en avril 2010), favorise la digestion, antiseptique

Indications de l’agave
Ulcères d’estomac, constipation occasionnelle, ostéoporose (prévention), diabète (prévention).

Effets secondaires de l’agave
A haute dose troubles digestifs..

Contre-indications de l’agave
Grossesse en usage interne, veuillez lire la notice d’emballage et demandez conseil à un spécialiste.

Interactions de l’agave
Aucune connue (à notre avis)

Préparations à base d’agave
– Feuilles d’agave (avec la sève)

– Jus d’agave

Où pousse l’agave?
L’agave pousse principalement en Amérique centrale (Mexique, etc).

Quand l’agave fleurit-elle ?
Vous pouvez couper toute l’année la feuille d’agave pour en extraire un gel.

Remarques intéressantes
– L’agave est la plante dont on tire la tequila, véritable “boisson” nationale au Mexique. Remarquons que la tequila ne présente, à notre avis, aucun effet médicinal comme la plante elle-même.

– L’agave est une plante qui était utilisée par les Mayas et les Aztèques.

– L’agave a plus ou moins les mêmes propriétés que l’aloé vera


L’ Agave bio antioxydant naturel puissant.

Agave : Nom latin

Agave americana
Agave : Nom(s) vulgaire(s)

Agave d’Amérique, maguey
Agave : Famille

Agavacées
Agave : Période de récolte

Mars à mai.
Agave : Propriétés

L' Agave biologique

L’ Agave biologique

Le jus de l’agave contient du fructose et du glucose, mais dans une proportion moindre (1). Le fructose possède un pouvoir sucrant mais un index glycémique plus faible que le sucre blanc. Il est utilisé pour faciliter la perte de poids et lutter contre la constipation. L’extrait d’agave aurait également un effet anti-inflammatoire sur les muqueuses gastriques, selon une étude italienne publiée en 1997 (2).
Agave : Etudes scientifiques

(1) Pätzold R, Brückner H. Mass spectrometric detection and formation of D-amino acids in processed plant saps, syrups, and fruit juice concentrates. J Agric Food Chem. 2005 Dec 14;53(25):9722-9.

(2) Peana AT, Anti-inflammatory activity of aqueous extracts and steroidal sapogenins of Agave americana. Planta Med. 1997 Jun;63(3):199-202.
Agave : Histoire

L’agave americana est originaire du Mexique, où il pousse encore aujourd’hui. Il fut introduit en Europe au XVIIe siècle par les Espagnols et les Portugais. De nos jours, on en trouve dans les pays du bassin méditerranéen. Les feuilles d’agave étaient travaillées en textile par les Indiens d’Amérique de l’époque précolombienne. Le jus de la plante servait à fabriquer une boisson alcoolisée. Aujourd’hui, on fabrique la tequila avec le jus de l’agave tequilana, une autre espèce d’agave. Quant au sirop d’agave, il est transformé à partir du jus d’agave americana et d’autres espèces d’agave.
Agave : Comment la reconnaître?

L’agave est une plante grasse et vivace qui mesure entre 2 et 10 mètres de haut. Il possède une rosette mais pas de tige. Ses feuilles charnues présentent des épines sur leurs bords et au sommet. Elles peuvent mesurer 2 mètres de long. L’agave ne fleurit qu’une fois au bout de 10 à 20 ans et meurt après la floraison. Ses fleurs vertes forment une grappe d’une dizaine de centimètres.

Attention : L’agave peut se confondre avec l’aloès, une plante grasse aux propriétés différentes.
Agave : Parties utilisées

La plante entière.
Agave : Posologie

Seul un médecin peut prescrire un traitement à base d’agave.
Agave : Précautions d’emploi

L’agave peut causer des dermatites de contact. Le sirop d’agave contient du fructose, substance qui peut provoquer des troubles digestifs tels que des douleurs abdominales ou des diarrhées. En cas de diabète ou dans le cadre d’un régime amincissant, l’agave ne doit pas être consommé sans l’accord d’un médecin.

Attention : Les plantes ne sont pas des remèdes anodins. Ne jamais dépasser les doses indiquées.


Dans les magasins et rayons diététiques est apparus depuis plusieurs mois le sirop d’Agave bio antioxydant naturel puissant.

Présenté comme un autre substitut au sucre (édulcorant) , il est intéressant de se pencher sur sa nature et ses propriétés.

L’agave

L’agave est une plante.

Différentes espèces de cette plante sont utilisées (une centaine) pour en extraire le nectar, dont l’agave bleue. C’est aussi à partir de cette plante qu’on fabrique la tequila.

C’est du coeur de l’agave que sera extrait la base du sirop d’agave après 7 à 10 ans de maturité.

Le sirop d’agave :

Les caractéristiques du sirop d’agave :

Le sirop d’agave est un édulcorant qui a une apparence semblable à celle du miel, bien que moins épais. Cela lui permet d’être présenté et vendu en bouteille, pratique à l’usage.

Sa couleur peut varier en fonction des transformations que la plante a subie et son gout reste plus doux que celui du miel.

Il est également nommé “nectar d’agave” ou “aguamiel”.

Le sirop d’agave est produit essentiellement au Mexique.

La composition du sirop d’agave :

Le sirop (ou nectar) d’agave se compose naturellement d’inuline (une sorte de fructose, mais qui est classée et agit comme une fibre, donc excellente pour le transit, et qui aide au développement de la flore intestinale ) , de glucose, de magnésium, de calcium, de potassium et de fer.

De part la part importante de fructose entrant dans sa composition (bien que la proportion fructose-glucose varie selon l ‘espèce d’agave utilisée), le nectar d’agave a un index glycémique plus bas que celui du sucre (saccharose).

L’utilisation du sirop d’agave :

Le sirop d’agave est un édulcorant végétal, c’est-à-dire qu’il peut remplacer le sucre, le miel…

De plus, son pouvoir sucrant est supérieur à celui du sucre blanc, ce qui en limite la quantité utilisée, et donc, ce qui limite encore plus les calories ingérées.

Il se dissous très bien dans les boissons froides.

Cependant, sa teneur en sucres (fructose et glucose) ne le rendent pas sans danger pour les personnes souffrant de diabète.

Il aurait comme effets indésirables des diarrhées, des douleurs abdominales et une augmentation des triglycérides dans le sang.

Le sirop d’agave est encore une source de bénéfice donné par la Nature.

Cependant, comme tout ce qui est naturel, il a des avantages, certes nombreux mais il peut aussi avoir des effets moins bénéfiques.

C’est donc à chacun de se renseigner auprès de son médecin selon son état de santé, et de tester le goût et ses propres réactions à l’utilisation de ce sirop.