Boutique Biologiquement.comPourquoi remplacer le sucre par sirop d’agave?

  Posté par agave       Laisser un commentaire

Rendu célèbre par David Servan-Schreiber dans son livre Anticancer qui recommande le sirop d’agave bio antioxydant naturel puissant en l’affirmant comme l’un des aliments champion anti cancer.

Le sirop d’agave également appelé « aguamiel » (eau de miel) par les Méxicains est issu d’une plante grasse du Mexique. Les Aztèques l’utilisaient pour sucrer leurs mets et boissons sacrées mais aussi pour guérir les maladies de peau, car il a un pouvoir anti-bactérien si l’on y ajoute un peu de sel. Il est aussi l’ingrédient principal de la Téquila et du Mescal.

Pourquoi remplacer le sucre par sirop d'agave?
Pourquoi remplacer le sucre par sirop d’agave?

Ses propriétés :
Le nectar d’agave est extrêmement riche en fructose et il a un index glycémique bas. Il est deux fois moins calorique que le sucre traditionnel et son pouvoir sucrant est deux fois plus important.
Le nectar d’agave est très riche en oligo-éléments (fer, cuivre, potassium et magnésium) qui sont indispensable à notre organisme. Son taux de glucides est très bas. Il remplace avantageusement le sucre blanc et est une bonne alternative aux édulcorants de synthèse puisqu’il convient parfaitement aux diabétiques en régulant le taux d’insuline
L’utilisation du sirop d’agave en substitution du sucre blanc permet d’éviter la hausse soudaine de la glycémie et donc un pic de glycémie dans le sang .agit comme une « fibre » plutôt que comme un sucre, et contribue à constituer la flore intestinale favorable (les fameux «probiotiques»), ainsi qu’à l’absorption du magnésium et du calcium.
Il se comporte comme un sucre lent (son index glycémique est faible).
Son goût neutre permet de mettre en valeur tous les ingrédients qu’il accompagne sans en altérer le goût.
Il est idéal pour édulcorer un yaourt nature, comme les crêpes, les salades de fruits…Dans les boissons froides, il se dissout très facilement contrairement au sucre.
Ses vertus sont nombreuses, sa couleur dorée agréable. Il perd de sa valeur nutritionnelle à la cuisson, mais il reste une bonne alternative au sucre blanc dans les pâtisseries.
Vous pourrez par exemple, faire briller une tarte aux fruits en les badigeonnant au moment du service d’un peu de sirop d’agave.
2 cuillères à soupe de sirop d’agave remplacent 100 g de sucre sans perdre de goût.

Boutique Biologiquement.comLe sirop d’agave bio, bienfaits et usages

  Posté par agave       Laisser un commentaire

Bienfaits et vertus du sirop d’agave bio antioxydant naturel puissant.

Trop de sucre, notamment de sucre raffiné, n’est pas bon pour la santé. Or la consommation annuelle de sucre raffiné atteint 70 kg par personne.

Autant de sucre est un facteur aggravant les risque de développement des cancers et de l’artériosclérose.

L’agave possède un haut pouvoir sucrant et pourtant son index glycémique est très bas (15) comparé à celui du sucre blanc (70) ou du miel (85). De ce fait, on peut l’utiliser comme un édulcorant au goût neutre et passe-partout. (voir la saga des sucres)

Sirop d’agave, attention à l’excès de sucre

Une forte consommation de sucre augmente le taux d’insuline dans l’organisme et le risque de développer un cancer. Une forte consommation de sucre augmente le taux d’insuline dans l’organisme. C’est pourquoi le sirop d’agave est conseillé aux diabétiques de type 2, car il aide à réguler le taux d’insuline.

Le sirop d’agave bio, bienfaits et usages
Le sirop d’agave bio, bienfaits et usages

L’utilisation du sirop d’agave en substitution du sucre permet d’éviter de provoquer une hausse soudaine de la glycémie et donc un pic de glycémie dasn le sang (pic insulinémique – hormone hypoglycémiante secrété en réponse à une hausse du taux de sucre dans le sang).
En effet, la littérature scientifique appuie la thèse que la surconsommation de sucre peut engendrer une hausse du risque de cancer : la sécrétion d’insuline s’accompagne de la libération d’IGF (un facteur de croissance). L’IGF favorise la croissance des cellules, dont les cellules cancéreuses, mais elle stimule également la production de facteurs émis lors de la réponse inflammatoire, qui aident aussi à la prolifération de tumeur.