Boutique Biologiquement.comNectar ou Sirop d’Agave bio

  Posté par agave       Laisser un commentaire

Si il vous arrive de vous promener dans des magasins BIO ou dans les rayons “santé” des supermarché, vous avez déjà peut-être remarqué ces flacons de nectar ou sirop d’agave bio antioxydant naturel puissant.

Les informations données sur ce produit sont sensées faire croire qu’il s’agit d’un produit sain qui remplace le sucre (donc à indice glycémique faible et recommandé pour les diabétiques). Il y a en a même qui disent que ce sirop contient des propriétés anti-oxydantes et anti-inflammatoires. La vérité c’est que le sirop d’agave est en fait un sirop riche en fructose déguisé en produit sain.
Il est vrai que le sirop d’agave a un indice glycémique bas (autour de 13/100). Mais ce n’est pas parce qu’il contient un faible taux de sucre ou de glucides. Le sucre de table et le sirop de glucose-fructose (SGHF, HFCS, isoglucose) sont pratiquement les mêmes. Ils sont combinés tous les deux pratiquement à 50/50 de 2 sucres : le glucose et le fructose.
Le glucose peut être considéré comme le fuel de l’organisme. Chaque cellule de votre corps peut utiliser le glucose and lorsque votre organisme stocke des glucides dans les tissus maigres, il le fait sous une structure moléculaire appelée le glycogène, à son tour stocké dans le foie. Le foie va alors libérer cette forme d’énergie entre les repas ou pendant un effort sportif de manière à permettre à votre cerveau de fonctionner correctement et vous éviter l’hypoglycémie.

Nectar ou Sirop d’Agave bio
Nectar ou Sirop d’Agave bio

Le sirop d’agave a donc un indice glycémique bas car il contient très peu de glucose et généralement environ 80 à 90% de fructose. Mais le fructose est la part du sucre et du sirop de glucose-fructose, qui est derrière la plupart des maladies chroniques. Bref, c’est en fait la mauvaise part du sucre. Le fructose est responsable de la résistance à l’insuline (donc des cas de diabète de type 2) et augmente considérablement le taux de triglycérides (mauvais acides gras), qui est responsable des problèmes cardio-vasculaires graves. Il augmente aussi la masse graisseuse autour de la taille. Le fructose a même été considéré responsables pour des cas de cirrhoses d’origine non alcoolique. En fait le fructose est métabolisé de la même manière par l’organisme que l’alcool. La seule différence est que le fructose n’affecte pas le cerveau comme l’alcool, ce qui n’est pas forcément une bonne chose car au moins les effets de l’alcool sont évidents de manière radicale. Alors que le fructose agit en silence, insidieusement.
Le fructose que l’on trouve dans les fruits et les légumes, à son état naturel est sain pour la santé, car son taux est généralement faible et il est fourni avec des quantités d’autres oligo-éléments, tels que les vitamines, les fibres, les anti-oxydants. C’est pourquoi manger une pomme est considéré comme sain, mais boire un jus d’orange est un super moyen de faire gonfler vos poignées d’amour. Lorsque le fructose est extrait de manière industrielle, concentré et transformé en édulcorant, c’est simplement aussi mauvais que du sucre raffiné ou que du sirop de glucose-fructose, voir même pire !
Le sirop d’agave ne contient pas d’anti-oxydants ou de propriétés anti-inflammatoires. Il y a bien une fibre naturelle dans la plante d’agave, appelée inuline qui a des effets positifs sur la santé, mais dès que la plante est broyée et détruite par des enzymes pour en extraire tout le fructose, il n’en reste plus une trace. En fait, une alimentation riche en fructose aura plutôt l’effet inverse et sera responsable de beaucoup d’inflammations à travers l’organisme.
Le sirop d’agave ne devrait pas être consommé par des personnes souffrant de diabète. Si en effet il ne crée pas un pic de sucre dans le sang car il est métabolisé par le foie, de la même façon que l’alcool, il ne représente pas un danger réel à court terme sur les diabétiques. Cependant, la consommation d’aliments riches en fructose, comme le sirop d’agave, va aggraver la maladie en augmentant la résistance à l’insuline.
En conclusion, je dirais que le sirop d’agave est probablement un des pires sucres “naturels” que l’on puisse trouver. L’image de cette belle plante qui aurait les vertus de produire un édulcorant naturel, est juste trop belle pour être vraie. Les effets à long terme de consommer des édulcorants riches en fructose, comme le sirop d’agave, seront plus graves que les bénéfices à court terme. Même si il n’augmente pas la sécrétion d’insuline, il incite le foie à stocker des quantités importantes de LDL (mauvais cholestérol) et créent des enzymes qui seront responsables de la prise de poids.
La nature ne veut pas que vous puissiez manger des produits riches en fructose. Le sucre est à la base un bâton de bois que vous pouvez à peine mâcher et le miel est jalousement gardé par les abeilles. Evitez ces produits industriels vous faisant miroiter mille promesses et tenez-vous en à des produits d’origine. Vous voulez du sucre de fruit alors croquez-en un plutôt de prendre du sirop…

Boutique Biologiquement.comToutes les réponses sur l’Agave bio

  Posté par agave       Laisser un commentaire

Toutes les réponses su l’Agave bio antioxydant naturel puissant ! Parsemés dans les rocailles des jardins méditerranéens, vous connaissez ces gros « cactus » aussi imposants que décoratifs. Mais découvrons ici les étonnantes vertus de l’Agave …

L’Agave pour quoi ?
Originaire du Mexique, il existe plus de 200 espèces d’Agaves. L’«Agave americana» (ou Maguey) y est utilisé depuis des millénaires dans la pharmacopée traditionnelle pour ses vertus antibactériennes : ainsi les Aztèques traitaient des maladies de peau et également le scorbut, les gonorrhées et la rage à partir de ses feuilles fraîches. Lorsque l’on évoque le Mexique, à quoi pensez-vous ? Téquila ! hé oui vous y êtes ! Saviez-vous que celle-ci était produite à partir du cœur (appelée pina) de l’ «Agave bleu » ou « Agave tequilana » ? Désormais, assurez-vous que celles-ci portent bien l’appellation d’origine « 100% Blue Agave Tequila » issue exclusivement de la variété «Weber Blue Agave».
Le Mezcal, boisson alcoolisée mexicaine, quant à lui, est issu de l’ « Agave falcata espadina ». Le pulque, fameuse bière mexicaine, est également issu de cette plante ! De cet « Agave tequilana » est issu également le sirop d’Agave. Il s’agit d’un produit au profil nutritionnel intéressant car parfaitement naturel, riche en fructose, il permet de faire rimer plaisir du sucre avec santé. C’est plutôt une excellente nouvelle pour les gourmands ! Au diable les édulcorants chimiques !
Qui eût cru que cet Agave puisse devenir notre édulcorant naturel favori ? Ce merveilleux «Agave blue» nous fait part de ses bienfaits par le biais de son nectar, plus fluide que le miel, mélange de fructose et de glucose il contient du fer, du calcium, du potassium et du magnésium.
L’ «Agave sisalana» fournit de la fibre appelée « sisal » dont nous revêtons les sols.

 l'Agave bio
l’Agave bio

L’Agave pour qui ?

Pour vous et pour tous ceux et celles qui se soucient de leur santé, de leur ligne car le sirop d’Agave apporte deux fois moins de calories que le sucre. Pour les personnes souffrant de diabète, en effet l’Agave, composé en grande proportion de fructose, (sucre naturel du fruit) a un indice glycémique plus bas que tous les édulcorants naturels du marché. Attention cependant, son utilisation, comme tout sucre, n’est pas sans danger pour les personnes diabétiques.
A quantité égale, il donne pourtant un goût sucré supérieur au sucre, ce qui lui vaut de le substanter en cuisine (soit 150g de sirop en remplacement de 200g de sucre). Sous la forme de sirop pour les végétaliens car pour sa préparation la température n’excède pas les 45°C ce qui lui vaut d’être considéré comme un aliment cru. N’abusons pas cependant de ce nectar d’Agave, qui rappelons le, est composé de fructose et de glucose.
Même si le fait qu’il soit naturel le rend meilleur pour notre santé, en excès il favorise la prise de poids tout comme le sucre ou même le chocolat noir.

L’Agave où ?

Originaire du Mexique, la multitude des variétés de celui-ci se répartit dans les différentes régions en fonction de la composition des sols. L’ «Agave bleu» est surtout concentré dans l’Etat de Jalisco au Mexique.
Les magasins spécialisés et bio mais aussi dans les rayons spécialisés des grandes surfaces ou dans les rayons des spiritueux pour la Tequila.

L’Agave comment ?

En sirop comme édulcorant naturel, comme alternative au sucre. En boisson alcoolisée avec la Téquila ! En revêtement de sols avec le sisal.

L’Agave quand ?

Au gré de vos envies et plus ! Dans votre alimentation pour apporter le meilleur à votre organisme et préserver votre santé avec le sirop. De temps en temps, avec la Téquila !

L’Agave combien ?

Vous trouverez le sirop d’Agave à partir de 3,95 euros environ, selon le conditionnement, et s’il est labellisé bio ou pas. La Tequila à partir de 13 euros selon qu’elle porte la mention «100% blue Agave Tequila» et de son conditionnement. Alors comme toute bonne chose : faites-vous plaisir mais sans excès !

Boutique Biologiquement.comLe sirop d’agave bio

  Posté par agave       Laisser un commentaire

L’agave  bio antioxydant naturel puissant est une sorte de cactus de la famille de l’amaryllis (et de l’Aloe Vera à qui il ressemble beaucoup).

Si vous vous balladez dans le sud de la France, vous en avez forcément vu dans des rocailles. Si vous allez au Mexique, vous en verrez carrément des champs entiers. On peut considérer que c’est la plante nationale, puisqu’elle est à la base de la production des deux boissons phare du Mexique: la Tequila et le Mescal

Pour faire le sirop d’agave, l’on extrait la sève du coeur de la plante, et on la concentre par évaporation. On obtient une sorte de liquide épais à la jolie couleur dorée et au goût plutôt neutre. Il présente l’avantage d’être riche en fructose (90%). Il est donc conseillé au diabétique, car il régule le taux d’insuline. Mais aussi pour tous les autres, car il a un pouvoir plus sucrant que le saccharose (40% en plus, avec moins de calories), et contient de nombreux sels minéraux.

le sirop d' agave bio
le sirop d’ agave

Personnellement, si je l’utilise, c’est plutôt parce qu’il a un goût plus neutre que le miel. Cela permet de faire par exemple des viandes ou des crevettes laquées en ne dominant pas le goût de la préparation. Et j’apprécie aussi son côté liquide: plus besoin de chauffer une préparation pour faire fondre le sucre incorporé. C’est instantanément sucré à froid! C’est donc très pratique pour les chantilly, par exemple. Vous pouvez également rouler des fraises dans une coupelle de sirop d’agave pour les rendre brillantes instantanément!

On ne le trouve quasiment qu’en magasin bio. Celui de Jean Hervé coûte environ 3€ les 350g. Ramené au kilo, ce n’est pas donné, mais avec un pot, vous en avez pour un bon bout de temps (il me fait 2-3 mois).
En tapant agave sur le moteur de recherche du site, vous trouverez entrées, plats et desserts qui utilisent ce produit.

Boutique Biologiquement.comLES BIENFAITS DU SIROP D’AGAVE BIO

  Posté par agave       Laisser un commentaire

Sucrant naturel extrait de la sève d’un cactus originaire du Mexique, le sirop d’agave a la couleur du miel. Ses avantages ? Un haut pouvoir sucrant, un index glycémique bas et un goût neutre qui facilite son utilisation. Voici un ingrédient à découvrir sans plus attendre…

Les aztèques le surnommaient « l’eau au miel »… de la même couleur que le nectar des ruches, le sirop d’agave a cependant une texture moins crémeuse. S’il existe plus de 100 variétés de plants d’agave, la plus utilisée est l’Agave Bleue, connue pour sa haute teneur en fructose.

LES BIENFAITS DU SIROP D'AGAVE BIO
LES BIENFAITS DU SIROP D’AGAVE BIO

Production :

Le sirop d’agave provient de grandes plantes ressemblant aux yuccas dont la sève sert aussi à fabriquer la tequila. Pour l’obtenir il faut d’abord couper les feuilles de l’agave lorsque la plante atteint entre 7-10 ans. Ensuite, les producteurs récoltent le cœur, appelé la pina, qui ressemble à un ananas géant. De là, ils extraient le jus, le filtrent et le chauffent à basse température pour transformer les glucides en sucres.

Ses qualités nutritionnelles et ses bienfaits santé

Ce sirop contient une grande quantité de fructose (sucre naturel du fruit) et possède un pouvoir sucrant supérieur au sucre blanc tout en ayant un index glycémique extrêmement faible.

Comparé au miel son index glycémique est 4 à 5 fois plus bas. Cela est important car toute la littérature scientifique pousse à penser qu’une personne qui souhaite éviter le cancer se doit de limiter sérieusement sa consommation de sucre et de farine blanche. En effet, le boom de la consommation de sucre contribue, via l’explosion du taux d’insuline dans notre organisme, à l’épidémie de cancer. Le sirop d’agave est donc une bonne alternative qui, utilisé en quantité raisonnable, ne provoque pas de pic de glycémie dans le sang.

Conditions d’utilisation

De par ses qualités nutritionnelles, son haut pouvoir édulcorant, sa couleur claire et son goût assez neutre, il s’utilise dans de très nombreuses préparations froides ou chaudes. En règle générale, 150 g de sirop d’agave remplacent 200 g de sucre. Facile à utiliser dans les pâtes à gâteaux, il est notamment excellent pour sucrer vos yaourts, fromages blancs ou boissons chaudes. Par ailleurs, vous pouvez aussi vous en servir pour cuisiner des viandes ou des crevettes laquées.

Quels sont les bienfaits sur la santé ?

Les études faites sur les bienfaits de l’agave ont permis de révéler son pouvoir anti-bactérien lutant contre la production de pus. L’ajout de sel, permet de renforcer cette propriété anti-bactérienne. Le nectar d’Agar, permet également de lutter contre la gastro-entérite.

Durant ces dernières années, les industriels ont utilisé en abondance, les pouvoirs sucrants en granules, ou bien le sirop de maïs. Ces substances ont de graves conséquence sur le taux de sucre dans le sang. Elles sollicitent beaucoup plus le pancréas, pouvant créer des problèmes d’insuffisances d’insulines chez certaines personnes.

On voit alors de plus en plus de personnes atteintes de diabète de Type 2, de surcharge pondérale, de personnes ayant des taux élevés de triglycérides et de cholestérol.

Le nectar d’agave est extrêmement riche en fructose, les glucides contenues dans l’agave ont un taux glycémique extrêmement faible, permettant d’avoir un goût sucré sans tout les inconvénients du sucre et les maladies qui peuvent en découler.

Les industriels, doivent revoir leur utilisation abusive des sirops de maïs, et des édulcorants classiques dont on connait mal les effets indésirables.

Le sirop d’agave en remplacement au sucre permet aux diabétiques, et aux cuisiniers d’éliminer les taux élevés de sucre, et de revoir leur recettes, sans gâcher pour autant leur plat.

Boutique Biologiquement.comLe sirop d’agave bio, bienfaits et usages

  Posté par agave       Laisser un commentaire

Bienfaits et vertus du sirop d’agave bio antioxydant naturel puissant.

Trop de sucre, notamment de sucre raffiné, n’est pas bon pour la santé. Or la consommation annuelle de sucre raffiné atteint 70 kg par personne.

Autant de sucre est un facteur aggravant les risque de développement des cancers et de l’artériosclérose.

L’agave possède un haut pouvoir sucrant et pourtant son index glycémique est très bas (15) comparé à celui du sucre blanc (70) ou du miel (85). De ce fait, on peut l’utiliser comme un édulcorant au goût neutre et passe-partout. (voir la saga des sucres)

Sirop d’agave, attention à l’excès de sucre

Une forte consommation de sucre augmente le taux d’insuline dans l’organisme et le risque de développer un cancer. Une forte consommation de sucre augmente le taux d’insuline dans l’organisme. C’est pourquoi le sirop d’agave est conseillé aux diabétiques de type 2, car il aide à réguler le taux d’insuline.

Le sirop d’agave bio, bienfaits et usages
Le sirop d’agave bio, bienfaits et usages

L’utilisation du sirop d’agave en substitution du sucre permet d’éviter de provoquer une hausse soudaine de la glycémie et donc un pic de glycémie dasn le sang (pic insulinémique – hormone hypoglycémiante secrété en réponse à une hausse du taux de sucre dans le sang).
En effet, la littérature scientifique appuie la thèse que la surconsommation de sucre peut engendrer une hausse du risque de cancer : la sécrétion d’insuline s’accompagne de la libération d’IGF (un facteur de croissance). L’IGF favorise la croissance des cellules, dont les cellules cancéreuses, mais elle stimule également la production de facteurs émis lors de la réponse inflammatoire, qui aident aussi à la prolifération de tumeur.