Si il vous arrive de vous promener dans des magasins BIO ou dans les rayons “santé” des supermarché, vous avez déjà peut-être remarqué ces flacons de nectar ou sirop d’agave bio antioxydant naturel puissant.

Les informations données sur ce produit sont sensées faire croire qu’il s’agit d’un produit sain qui remplace le sucre (donc à indice glycémique faible et recommandé pour les diabétiques). Il y a en a même qui disent que ce sirop contient des propriétés anti-oxydantes et anti-inflammatoires. La vérité c’est que le sirop d’agave est en fait un sirop riche en fructose déguisé en produit sain.
Il est vrai que le sirop d’agave a un indice glycémique bas (autour de 13/100). Mais ce n’est pas parce qu’il contient un faible taux de sucre ou de glucides. Le sucre de table et le sirop de glucose-fructose (SGHF, HFCS, isoglucose) sont pratiquement les mêmes. Ils sont combinés tous les deux pratiquement à 50/50 de 2 sucres : le glucose et le fructose.
Le glucose peut être considéré comme le fuel de l’organisme. Chaque cellule de votre corps peut utiliser le glucose and lorsque votre organisme stocke des glucides dans les tissus maigres, il le fait sous une structure moléculaire appelée le glycogène, à son tour stocké dans le foie. Le foie va alors libérer cette forme d’énergie entre les repas ou pendant un effort sportif de manière à permettre à votre cerveau de fonctionner correctement et vous éviter l’hypoglycémie.

Nectar ou Sirop d’Agave bio

Nectar ou Sirop d’Agave bio

Le sirop d’agave a donc un indice glycémique bas car il contient très peu de glucose et généralement environ 80 à 90% de fructose. Mais le fructose est la part du sucre et du sirop de glucose-fructose, qui est derrière la plupart des maladies chroniques. Bref, c’est en fait la mauvaise part du sucre. Le fructose est responsable de la résistance à l’insuline (donc des cas de diabète de type 2) et augmente considérablement le taux de triglycérides (mauvais acides gras), qui est responsable des problèmes cardio-vasculaires graves. Il augmente aussi la masse graisseuse autour de la taille. Le fructose a même été considéré responsables pour des cas de cirrhoses d’origine non alcoolique. En fait le fructose est métabolisé de la même manière par l’organisme que l’alcool. La seule différence est que le fructose n’affecte pas le cerveau comme l’alcool, ce qui n’est pas forcément une bonne chose car au moins les effets de l’alcool sont évidents de manière radicale. Alors que le fructose agit en silence, insidieusement.
Le fructose que l’on trouve dans les fruits et les légumes, à son état naturel est sain pour la santé, car son taux est généralement faible et il est fourni avec des quantités d’autres oligo-éléments, tels que les vitamines, les fibres, les anti-oxydants. C’est pourquoi manger une pomme est considéré comme sain, mais boire un jus d’orange est un super moyen de faire gonfler vos poignées d’amour. Lorsque le fructose est extrait de manière industrielle, concentré et transformé en édulcorant, c’est simplement aussi mauvais que du sucre raffiné ou que du sirop de glucose-fructose, voir même pire !
Le sirop d’agave ne contient pas d’anti-oxydants ou de propriétés anti-inflammatoires. Il y a bien une fibre naturelle dans la plante d’agave, appelée inuline qui a des effets positifs sur la santé, mais dès que la plante est broyée et détruite par des enzymes pour en extraire tout le fructose, il n’en reste plus une trace. En fait, une alimentation riche en fructose aura plutôt l’effet inverse et sera responsable de beaucoup d’inflammations à travers l’organisme.
Le sirop d’agave ne devrait pas être consommé par des personnes souffrant de diabète. Si en effet il ne crée pas un pic de sucre dans le sang car il est métabolisé par le foie, de la même façon que l’alcool, il ne représente pas un danger réel à court terme sur les diabétiques. Cependant, la consommation d’aliments riches en fructose, comme le sirop d’agave, va aggraver la maladie en augmentant la résistance à l’insuline.
En conclusion, je dirais que le sirop d’agave est probablement un des pires sucres “naturels” que l’on puisse trouver. L’image de cette belle plante qui aurait les vertus de produire un édulcorant naturel, est juste trop belle pour être vraie. Les effets à long terme de consommer des édulcorants riches en fructose, comme le sirop d’agave, seront plus graves que les bénéfices à court terme. Même si il n’augmente pas la sécrétion d’insuline, il incite le foie à stocker des quantités importantes de LDL (mauvais cholestérol) et créent des enzymes qui seront responsables de la prise de poids.
La nature ne veut pas que vous puissiez manger des produits riches en fructose. Le sucre est à la base un bâton de bois que vous pouvez à peine mâcher et le miel est jalousement gardé par les abeilles. Evitez ces produits industriels vous faisant miroiter mille promesses et tenez-vous en à des produits d’origine. Vous voulez du sucre de fruit alors croquez-en un plutôt de prendre du sirop…


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*